dans

Quelles sont les étapes pour devenir chauffeur taxi ?

Le métier de chauffeur taxi prend de plus en plus de l’ampleur, malgré la crise sanitaire qui sévit depuis un bon moment. Le développement du secteur numérique permet de donner un coup de pouce à cette activité, à travers la prise en charge des factures. Pour entreprendre cette activité, il est essentiel de se conformer à un certain nombre de procédés.

Les différentes conditions à remplir

Pour un chauffeur de taxi, la première des choses est d’avoir le permis de conduire, celui de la catégorie B suffirait largement. Il doit connaître les éléments qui régissent la comptabilité des taxis ce qui l’aidera à s’informer sur les différents régimes auxquels sa profession est soumise. Il faut aussi disposer d’une parfaite santé, ce qui devra être certifié par un bon médecin compétent. Compte tenu de l’importance qu’il revêt progressivement, il existe aujourd’hui des diplômes que doivent détenir tous les potentiels chauffeurs de taxi. Il s’agit du diplôme PSC1, dont l’importance se résume en une maîtrise par l’individu des importants gestes de secours.

Pour des conditions de conformité, il est recommandé d’avoir un casier vierge ou dans un autre cas de ne pas être coupable d’un quelconque délit mineur comme :

  • Un vol
  • Une escroquerie
  • Violation de l’intégrité personnelle d’autrui
  • Un abus de confiance

Sinon vous pouvez vous voir retirer votre permis de conduire, ce qui serait difficile pour vous de continuer votre activité.

Obtenir sa carte professionnelle

La carte professionnelle est indispensable pour démarrer une profession de conducteur taxi et son obtention passe par la participation à un examen professionnel. Il est organisé une fois par année, et pour y participer vous devez remplir un formulaire auprès de la préfecture dont vous dépendez, en ayant bien évidemment suivi une formation au préalable. Vous pouvez aussi télécharger ce formulaire sur le site de la préfecture.

Juste après l’examen et après validation, vous pouvez disposer dans les trois mois à venir de votre carte professionnelle avec les informations relatives au déroulement de votre activité. C’est-à-dire, quels sont les endroits où vous pouvez cibler votre clientèle ; ainsi que les départements dans lesquels votre carte est valide.

Même après obtention de votre carte professionnelle, vous pouvez réclamer une attestation qui confirme vos compétences.

Demander une licence

En plus de la carte professionnelle, l’obtention d’une licence professionnelle est une condition des plus indispensable pour devenir chauffeur de taxi. La licence obligatoire en France est l’Autorisation de stationnement (ADS) et il est possible de le louer auprès d’un particulier qui en disposerait.

Vous pouvez aussi en faire la demande expresse auprès de l’arrondissement dans lequel vous travaillez.

Quel sont les statuts possibles d’un chauffeur de taxi ?

Si pour exercer votre activité de chauffeur de taxi, vous empruntez la licence d’un autre individu, alors vous serez exploité par ce dernier. Dans le cas où se serait votre propre licence, vous serez alors qualifié de chauffeur indépendant.

En tant que chauffeur indépendant vous pouvez choisir de créer ou non votre propre société. Pour chaque type de société que vous souhaitez créer, vous pouvez recourir aux conseils d’un professionnel. Mieux, vous pouvez vous rendre sur internet et créer votre entreprise virtuelle. Ainsi vous permettrez à tous les internautes de profiter de vos services et via une application que vous pouvez commander, vous pouvez diversifier vos services.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Financer son projet avec un crédit bancaire

Les bonnes pratiques pour sécuriser un réseau d’entreprise