dans

Comment ouvrir une société offshore ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler une fois de la société offshore. Cette dernière est le contraire d’une société résidente. Elle n’exerce aucune activité économique dans le pays où il a été enregistré. Mais comment créer cette société extraterritoriale ? Voici les étapes à suivre.

Étape 1 : Choisir le pays dans lequel vous allez créer votre société offshore

Vous avez finalement décidé d’ouvrir une société offshore. Mais avant toute chose, il est conseillé de prendre du temps pour réfléchir sur le pays dans lequel vous allez enregistrer votre société. Une étape à ne surtout pas négliger puisque les avantages fiscaux ne sont pas les mèmes dans tous les pays. Aussi, comme vous pouvez le découvrir sur ce site business, si certaines nations ont une bonne réputation, d’autres en ont une mauvaise. Il convient donc de bien réfléchir avant de se lancer dans les démarches de création de sociétés offshore.

Étape 2 : Se renseigner sur les règles en vigueur dans le pays choisi

Dès que le choix de votre paradis fiscal sera fait, il faudra vous renseigner sur les règles en vigueur dans celui-ci. Et sur ce point, il est recommandé de vous rapprocher d’un professionnel du territoire ou des entreprises spécialisées dans le suivi de la création des sociétés offshore. Évidemment, vous avez le choix de refuser de vous faire accompagner, mais cela n’est pas du tout conseillé. En effet, le fait de ne pas respecter les règles en vigueur dans le pays de votre choix peut entrainer des problèmes.

Étape 3 : Préparer son dossier

Vous avez déjà choisi votre paradis fiscal. Vous connaissez également toutes les règles en vigueur dans le pays où vous allez enregistrer votre société offshore, il faudra maintenant préparer votre dossier pour la création proprement dite. Toutefois, concernant cette étape, il faut faire très attention à ne pas oublier un papier. Dans le cas contraire, vous ne pourrez pas créer votre société offshore. Et soulignons que les pièces à fournir varient d’un pays à un autre : passeport, le capital, etc. Rapprochez-vous d’un expert du territoire pour avoir une idée claire sur les papiers à fournir. Vous pouvez également vous renseigner sur le net.

Étape 4 : Ouvrir un compte offshore

Pour finir, l’étape suivante consiste à ouvrir un compte offshore. Et sur ce point également, les étapes à suivre varient d’un paradis fiscal à un autre. Aussi, dans certains pays comme les Emirates Arabes Unis, il est difficile d’ouvrir un compte offshore à cause des règles en vigueur. C’est pourquoi il est recommandé de passer par un intermédiaire et vous renseigner afin de créer votre compte sans problème.

Par ailleurs, pour ceux qui ont du mal à choisir un pays, nous vous conseillons le Royaume-Uni, un pays simple qui n’impose aucune barrière aux étrangers qui souhaitent ouvrir leur société offshore. En moins de 48 heures, vous pouvez créer votre société à distance, ceci à moindre coût. Soulignons aussi que l’Estonie, La Hongrie et La Bulgarie restent les meilleures pour créer ce type de société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faut-il externaliser sa DSI ?

Quelles alternatives au bail professionnel ?